L'alimentation

Delphine Dimanche

Je m’appelle Delphine, Naturopathe et Infirmière, je me considère un peu comme une « mécanicienne » du corps humain.

Car j’aide les personnes à comprendre comment les symptômes et la maladie se fabriquent (pourquoi leur corps est tombé en panne) et leur montre comment le réparer !!!

J’ai créé un programme de formation en 9 courtes vidéos animées qui apprend à Guérir avec son alimentation…

Le livre : Trésors cachés de Jouvence, guide pratique pour retrouver Santé & Bien-être au quotidien, est offert en bonus  !!! 

Les gestes que vous faites chaque jour et qui vous tuent à petit feu – p 4,

Le mélange alimentaire explosif – p 7,

Produits laitiers : cause des douleurs et de l’ostéoporose – p 10 ,

Poisons à rechercher sur les étiquettes alimentaires – p 16,

Huiles végétales raffinées : véritable poison pour votre foie – p 19 ,

Stoppez les effets du temps : clés de Santé & de Rajeunissement – p 21,

Clé n°1 : Le lifting manuel de Knap : un visage ferme & plus jeune – p 23,

Clé n°2 : L’exercice des jambes jeunes et légères – p 24,

Clé n°3 : Où trouver les antioxydants ? – p 26,

Clé n°4 : le secret de Santé tibétain – p 31 ,

Clé n°5 : la meilleure des « plantes » pour le foie – p 32,

Clé n°8 : le bain qui guérit – p 35)

Mon but est de donner les clés de la Santé, mais d’expérience je sais que pour pouvoir utiliser ces clés qui ouvrent les portes du Bien-être et de la Santé, il faut que COMPRENDRE comment elles fonctionnent

C’est à dire comment le corps fonctionne,  comment les maladies se fabriquent années après années avec l’alimentation et donc comment les maitriser simplement avec le contenu de son assiette…

Simplement en modifiant son alimentation, ses éliminations & en jouant sur son émotionnel, on obtient des résultats IMPRESSIONNANTS !!

Aujourd’hui grâce à mes étude d’infirmière mais aussi à mes 14 années de pratique de la Naturopathie  je peux apporter le meilleur de ce que j’ai pratiqué et observé et je peux démontrer de quelle manière il est possible de Rajeunir et Guérir avec le contenu de son assiette…

C’est parce que j’ai la conviction que je peux réellement aider à améliorer votre Santé que je vous OFFRE ce programme de formation sous forme de courtes vidéos animées

Un danger mortel nommé E 951 : Aspartame

Composition :

PHENYLALANINE : risque d’allergies => 50%

ACIDE ASPARTIQUE : hautement dangereux pour le cerveau => 40%

METHANOL (alcool à brûler) : poison mortel => 10%

Plus de 90 effets secondaires sont dus à l’Aspartame :

Par ex : Manque de concentration, crampes, fatigue chronique, insomnies, pertes de mémoire, saignements de nez, vertiges, impuissance, problèmes sexuels, convulsions, épilepsie, nausées, vomissements, douleurs dans la poitrine, problèmes de thyroïde, tremblements, douleurs en avalant et/ou en urinant, sensibilité aux infections, hypertension, asthme, crises d’agressivité, paranoïa, agoraphobie, phobies, paniques, irritabilité, crises de démence, altération du caractère, difficulté de concentration, confusion, hyperactivité…

Il provoque aussi des symptômes semblables aux maladies suivantes ou les aggrave : Fibromyalgie, arthrite, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, lupus, diabète et complications diabétiques, épilepsie, maladie d’Alzheimer, lymphome, malformations congénitales, syndrome de fatigue chronique.

Il se cache où ?

Dans tous les paquets de chewing-gum avec ou sans sucre, tous les produits light, soda, coca, sucrettes … plus de 1000 produits en contiennent.

Que faire ?

SVP JETEZ VOS CHEWING-GUM A LA POUBELLE, ARRETEZ LES BOISSONS LIGHT ET PRENEZ 20 SECONDES POUR LIRE LES ETIQUETTES et bannissez à tout jamais le E 951 !

Privilégiez le sucre de coco, le miel, la stévia, le sirop d’Agave, le sucre de canne complet (rapadura, moscavido…) : des produits sucrants non transformés et bons pour vous !!!

Les dangers du glutamate :

Le glutamate se cache sous le nom de code E 621 et est un exhausteur de goût qui est très largement utilisé dans l’industrie agro-alimentaire.

A quoi sert-il ?

Avez-vous déjà eu la sensation de ne pas pouvoir vous arrêter de grignoter ces chips là, devant la télé ?

La faute au glutamate qui renforce le goût des ingrédients présents dans l’aliment et agit comme un excitant sur les papilles et surtout, sur le cerveau.

Le glutamate opère comme le ferait n’importe quelle drogue sur le cerveau. Plus on en mange, plus ils donnent faim, et plus on a envie d’en manger.

L’E621 est l’un des additifs alimentaires les plus utilisés dans le monde.

Où le trouve-t-on ?

Aliments transformés : les soupes, les bouillons, les sauces et en grande quantité dans les barquettes de plats préparés, la charcuterie sous-vide, les biscuits, les snacks etc…

(sauce tomate arôme champignons de Panzani, pas de toute. Idem pour les chips Lays, la Timbale Micro-ondes d’aucy et la soupe Knorr )

Il a plus de 30 dénominations différentes : GMS, natrum glutamate, protéines ou huiles végétales hydrogénées, monosodium glutamate, monopotassium glutamate, acide glutamique ou, plus subtile et plus difficile à identifier, caséinate de calcium, maltodextrine, extrait solide de lait, extrait de levure, farine de soja, extrait de malt, gélatine alimentaire, accent, aginomoto, levure ajoutée, arômes naturels, arômes, attendrisseur naturel de viande, E621, E622, E623, E624, E625…

Risques :

Le glutamate détruit les neurones

•La perte en cellules nerveuses peut être causée par le glutamate [et l’aspartame] en excès. Ils hyper-stimulent les cellules nerveuses et provoquent leur mort.

•Mais aussi : allergies, obésité, hypertension, hyperactivité, diabète, migraines, …

Comment l’éviter ?

Bannir les produits transformés, le mieux pour l’éviter reste de consommer le moins possible de produits industriels.

Les enfants seraient très sensibles au glutamate, une attention particulière doit être accordée à ce qu’ils prennent au goûter.

•Préférez dans la mesure du possible l’alimentation bio pour laquelle tous les exhausteurs de goûts sont proscrits.

•Privilégiez les aliments ayant subi le moins de transformation possible.

Les huiles végétales :

Le raffinage des corps gras ou lipides ( pression non plus à froid mais à chaud avec l’emploi de solvants chimiques)
a altéré leur qualité biochimique.

Pour extraire le maximum d’acides gras des oléagineux, on les chauffe et on utilise des solvants chimiques, ce qui permet de récupérer pratiquement 100% des lipides contenus dans les graines productrices d’huile, alors qu’en première pression à froid l’on n’obtient qu’environ 30 à 50%.

L’extraction à chaud se fait entre 160° et 200° C.

On ajoute un solvant chimique : l’hexane, un dérivé bon marché du pétrole, un solvant organique voisin du benzène que l’on ne peut éliminer complètement et dont des traces subsisteront dans l’huile commercialisée.

On traite ensuite l’huile par l’acide phosphorique et on la neutralise par la soude caustique. Sa décoloration s’opère au charbon et à la terre activée à l’acide sulfurique. Après quoi, on désodorise à la vapeur chauffée entre 220 et 300° C, ce qui fait monter la température de l’huile entre 150 et 170°C. Enfin, avant sa commercialisation, on recolore l’huile couleur jaune d’or grâce à des colorants synthétiques de la famille E 100 à E 163.

Conséquences du chauffage et du raffinage des corps gras

Les conséquences des transformations subies par les corps gras s’avèrent très graves pour la santé, elles deviennent de véritables poisons pour le foie.

Lessieur tu meurs !!!

Précautions à prendre :

Supprimez toutes les huiles chimiques industrielles, ainsi que leurs dérivés comme les margarines, les sauces, les mayonnaises, les produits allégés…

Les huiles hydrogénées sont à bannir totalement étant donnée leur nocivités.

Ne pas utiliser une huile de friture plus de 2 ou 3 fois, il se crée des molécules toxiques qui s’accumule au fur et à mesure des utilisations.

L’huile n’est pas nocive à froid, mais une fois dépasser ça température de fusion, il y a émission de vapeurs très toxique pour l’homme d’où l’importance de bien utilisé de l’huile prévu pour être chauffée. Si elle fume ou mousse c’est que la température critique est atteinte, cette huile ne doit donc plus être utilisée.

Ne pas laisser longtemps de l’huile sur le feu sans aliment, la température critique étant plus vite atteinte dans ce cas.

Ne consommer que des « Huiles vierges de première pression à froid » (qui sont à choisir de préférence d’origine biologique).

Il est recommandé, lors de leur utilisation, de ne pas ou très peu les chauffer.

Exemples :

Huile de colza, d’olive, de tournesol oléique et les huiles riches en Oméga 3 comme l’huile de lin, de noix, de noisettes, de sésame, d’avocat…

SANTÉ-vous bien maintenant & pour longtemps !!!

Amicalement

Delphine

formations disponibles

Pour savoir que manger et que fuir, au choix :

Partagez cet article à vos contacts

RECEVEZ 1 H DE FORMATION EN VIDÉOS ANIMÉES : RAJEUNIR & GUÉRIR AVEC CE QUE VOUS MANGEZ...

OFFERT POUR VOUS !!!

Inscrivez-vous dans le formulaire ci-dessous pour recevoir

la formation Rajeunir & Guérir avec ce que vous mangez

& le livre Trésor cachés de Jouvence…

Suivez-moi sur les réseaux sociaux